PROJET D' ÉTABLISSEMENT

INTRODUCTION

Ce document exprime notre volonté collective de concrétiser le projet éducatif et pédagogique de notre Pouvoir Organisateur en réalisant cette année les actions définies comme prioritaires par et pour notre communauté éducative.

Celles-ci s'inscrivent dans le cadre du Décret Missions du 24 juillet 1997 et en cohérence avec l'inspiration du projet éducatif du réseau, "Mission de l'école chrétienne", ainsi que des projets pédagogiques de la Fédération de l'Enseignement fondamental catholique.

La réalisation de ce projet d'établissement qui est une œuvre collective nécessitera la collaboration des différents partenaires : élèves, parents, enseignants, directeur et membres représentant l'environnement social, culturel et économique.

Cette responsabilité partagée par les différents acteurs se concrétise par la réalisation et l’évaluation du projet.

La mise en œuvre de notre projet d’établissement ne débute pas avec l’obligation décrétale: elle s’inscrit dans la continuité des actions entreprises ces dernières années et dans la tradition de notre école.

Ces réalisations déjà présentes constituent un appui important sur lequel les innovations projetées s’enracinent. C’est pourquoi on trouvera également des traces de ce «capital de départ» dans le texte ci-dessous.

Le projet d'établissement représente une intention que nous nous engageons à concrétiser.

En choisissant ces quelques priorités, notre objectif est de les faire aboutir. Bien sûr, ces intentions devront être confrontées aux réalités du terrain et notamment à une disponibilité des moyens nécessaires à leur mise en œuvre.

Pour effectuer cette confrontation entre nos intentions et nos actions, nous nous engageons à évaluer régulièrement l'avancement de notre projet ainsi que les résultats au terme de trois ans.

Pour respecter la dimension partenariale de ce projet d'établissement, l'évaluation de celui-ci s'effectuera notamment au conseil de participation qui en a reçu mandat. Si des actions n'ont pu aboutir, si des défis n'ont pu être relevés, au moins devrons-nous en identifier les raisons et mettre en œuvre les actions de régulation nécessaires.

Cette introduction décrit l'esprit dans lequel nous souhaitons que ce texte soit lu, tant au départ qu'au terme de notre projet d'établissement.

˜1. LE COLLEGE SAINTE-MARIE EST UN COLLEGE EPISCOPAL CATHOLIQUE

Les cours de catéchèse, imprégnés de textes bibliques et évangéliques, seront suivis par tous les élèves.

Chaque élève peut s'enrichir de la personne de Jésus-Christ qui, peu à peu, devient la référence pour construire un sens à sa vie.

Des actions de partage sont proposées par année scolaire ainsi que quelques célébrations de prière et eucharistiques.

Nous tolérons la "non-participation" des élèves aux célébrations eucharistiques si les parents ont une autre religion et expriment ce souhait pour leur enfant.

2. UNE ECOLE DU FONDEMENT

Le décret définissant les missions de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire se positionne pour une école du fondement de 2 ans ½ à 14 ans.

Divers cycles sont organisés :

  • le cycle 2 ans ½ à 5 ans - 1res et 2es maternelles
  • le cycle 5 à 8 ans - 3e maternelle et 1re-2e primaires
  • le cycle 8 à 10 ans - 3e et 4e primaires
  • le cycle 10 à 12 ans - 5e et 6e primaires

ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL

a) La transition maternelle- primaireLa concertation et des activités communes entre les institutrices maternelles et leurs collègues duprimaire facilitent l'harmonisation.

b) La transition primaire- secondaireLa cohabitation dans le même établissement, les rencontres, les éventuelles journées de formation et les activités entre les instituteurs primaires et les professeurs du premier degré du Collège favorisent la continuité entre le Fondamental et le Secondaire.

En résumé :

se rencontrer, se connaître, se respecter : pour les enseignants;organiser des activités pour travailler ou s'amuser : pour les élèves;savoir ce qui se fait et comment , et partager des outils : pour la pédagogierapprochent le Fondamental du 1er degré du Secondaire.

3. NOTRE PRIORITE PEDAGOGIQUE

Pour les trois prochaines années scolaires (de septembre 2012 à juin 2015) l’équipe éducative a choisi de travailler plus particulièrement l’aspect pédagogique suivant:

«Différencier les apprentissages mathématiques»

Tous les enfants sont différents. Chacun a sa façon de rentrer dans l'apprentissage proposé, d'y réagir, de le mener à bien, de le vivre affectivement.

Chacun a son rythme, sa culture, son degré d'obstination, ses limites de vigilance.

L'organisation de l'apprentissage ne peut se concevoir comme un déroulement standardisé.

Il s'agit de proposer aux enfants de nombreuses situations ouvertes avec, chaque fois, des modes d'approche différents: approche écrite, dessinée, orale, manipulée, jouée... On permet ainsi à chaque enfant de trouver les éléments qui sont nécessaires à sa progression.

Différencier, c'est aussi être attentif à varier les sollicitations en cours d'apprentissage pour que chacun progresse et aille le plus loin possible à partir d'où il est, et de sa manière de faire.

Les enseignants ne privilégient plus une production finale dans un même laps de temps imparti pour tous. Ils valorisent les brouillons de chacun et poursuivent, individuellement, leur stimulation en conséquence.

Différencier, c'est donc croire qu'ils sont tous capables de progresser. C'est alors avoir la volonté de chercher les outils les plus pertinents pour surmonter les obstacles rencontrés.

L'équipe éducative du Collège veille :

  • à ce que les élèves acquièrent des compétences et s'approprient des savoirs
  • à mettre les élèves dans des situations qui les incitent à mobiliser dans une même démarche des compétences transversales et disciplinaires y compris les savoirs et savoir-faire y afférents
  • à privilégier les activités de découverte, de production et de création
  • à articuler théorie et pratique et permettre notamment la construction de concepts à partir de la pratique
  • à équilibrer les temps de travail individuel et collectif, développer la capacité de consentir des efforts pour atteindre un but
  • à faire respecter par chaque élève l'obligation de participer à toutes les activités liées à la certification organisée par l'établissement et d'accomplir les tâches qui en découlent.

Journée de Formation

2 journées par année scolaire, les enseignants et la direction recevront une formation sur l’objectif pédagogique du projet dans la discipline mathématique.

Evaluation Formative

La direction et les enseignants se réuniront pour évaluer les actions menées du projet d’établissement.

Concertation

Les enseignants et la direction se réuniront pour travailler la construction d’activités d’apprentissage intégrant la pratique de la différenciation dans la discipline mathématique.

Méthodologie

  • Préparation d’activités d’apprentissage en mathématique avec modalités de différenciation.
  • Inclure la gestion mentale et la mémorisation dans ces activités.

4. UN NOUVEAU TYPE D’ENSEIGNEMENT.

Le Collège Sainte-Marie en troisième maternelle, en première, deuxième et troisième primaires offre un : «Enseignement en immersion»

Conscient de l’importance de l’apprentissage précoce du néerlandais dans notre région et dans le cadre d’une continuité avec l’enseignement secondaire, le Pouvoir organisateur et les directions du Collège organisent une filière immersion. Ce mode d’enseignement offre l’immense avantage de permettre à un enfant, de maîtriser de manière solide et spontanée le néerlandais qui sa vie durant lui servira tant sur le plan professionnel que d’ouverture à une autre culture. Ce projet permettra aux élèves du Collège une continuité des apprentissages de la 3ème maternelle à la 6ème secondaire.

En 3ème maternelle, pendant 13 périodes (50% du temps scolaire), les activités seront dispensées en néerlandais.

En 1ère, 2ème et 3ème primaires, pendant 12 périodes (50% du temps scolaire), les activités seront dispensées en néerlandais.

Une classe s’ouvrira ensuite chaque année pour arriver à l’installation complète des 6 années primaires, sachant qu’en 5ème et 6ème primaires, la plage horaire en immersion sera de 25%.

Modalités d’inscription: Un enfant n’ayant pas suivi l’immersion en 3ème maternelle peut s’inscrire en immersion en 1ère primaire. Le nombre d’élèves sera limité à 25. Nous donnons priorité aux élèves de notre établissement puis, nous acceptons les inscriptions par ordre d’arrivée.

De nombreuses réunions d’informations sont organisées pour présenter le projet et son évaluation.

La formation continuée des enseignants du Collège est encouragée par :

  • des journées macros animées par des inspecteurs cantonaux
  • des journées micros animées par la FOCEF
  • l'appel à des personnes ressources
  • l'achat d'outils pédagogiques
  • le travail en concertation.

5. L'ANNEE COMPLEMENTAIRE

Pour certains élèves, il sera nécessaire d'approfondir des apprentissages durant un temps plus long qu'une année scolaire.

Depuis le 1er septembre 2007, le décret «Ecole de la réussite» interdit tout redoublement au sens strict du terme. Une année complémentaire peut être organisée dans le cycle 5/8 ou dans le cycle 8/12; ceci de manière tout à fait exceptionnelle. Cette année complémentaire ne pourra en aucun cas s’apparenter à un redoublement.

Les élèves en questions devront bénéficier d’actions pédagogiques adaptées à leurs besoins et tenant compte des acquis déjà réalisés et des lacunes qu’il est important de combler.

L'équipe enseignante, le directeur et l'équipe du P.M.S., en accord avec les parents, choisissent le moment le plus opportun pour décider de prendre cette mesure, en fonction de la situation particulière de l'enfant.

Des mises au point et de nouvelles mesures méthodologiques se décident régulièrement lors des concertations et des conseils de classe afin de permettre aux élèves qui bénéficient de cette année complémentaire de se sentir soutenus, encouragés et aidés et de constater aussi les progrès réalisés.

6. LA SECONDE LANGUE

Le Pouvoir Organisateur du Collège met l'accent sur l'apprentissage de la seconde langue, le néerlandais.

Au Fondamental

  • Au cycle 5-8 ans : nous organisons déjà des animations d'une séance par semaine.
  • Pour le cycle 8-10 ans : 3 cours de 50 minutes sont organisés par semaine.
  • Pour le cycle 10-12 ans : il y a 5 cours de 50 minutes par semaine.

7. ANIMATIONS – ACTIVITES EXTERIEURES

Des initiatives sont prises pour l'animation culturelle, l'éducation à la citoyenneté, aux médias, à la santé, à l'environnement et aux activités sportives.

En maternelle, le Collège propose aux élèves selon les classes des excursions d'un jour (ferme pédagogique, zoo, musée ou exposition,…).

En primaire, le Collège propose aux élèves selon les classes : des excursions d'un jour, des classes de dépaysement (1ère et 4ème primaire) et des activités extérieures (5e primaire).

Chacune de ces activités est annoncée par courrier aux parents dans lequel le coût est notifié. Ce courrier requiert un talon-réponse signé de leur part. Le prix de ces excursions ou activités extérieures est calculé au prix coûtant et comprend le transport et les visites.

Nous souhaitons que tous les élèves puissent participer aux diverses activités proposées. Dans certaines situations difficiles, c'est la caisse "Solidarité-Collège" qui interviendra; il suffit que les parents en parlent au titulaire ou au directeur et une solution discrète sera trouvée.

8. CONTACTS ENTRE L' ECOLE ET LES PARENTS

Ils sont vivement souhaités.

Les parents sont les bienvenus à l'école, mais il est souhaitable qu'ils sollicitent un rendez-vous afin que le directeur ou le titulaire de leur enfant puisse se libérer et être entièrement à leur disposition.

Les meilleurs moments pour s’adresser longuement aux enseignants ne sont certainement pas lors de la formation des rangs ou de la surveillance sur la cour.

Des rencontres parents-professeurs sont organisées à la fin du mois d'août, au début ou à la fin du mois de septembre et à la remise des bulletins de Noël, de Pâques et de fin d'année.

  • À Noël, la réunion précise l'évolution de l'enfant.
  • À Pâques, la réunion avec les parents est réservée aux familles dont les enfants éprouvent plus de difficultés afin de leur consacrer plus de temps et de les conseiller au mieux.
  • En fin d'année, elle a pour but d'expliquer la progression de l'enfant tout au long de l'année ou du cycle et précise la décision prise.

Outils de communication

Le carnet de correspondance pour les maternelles et le journal de classe pour les primaires sont aussi un excellent outil de communication entre les parents et l'école.

Contacts avec le Centre P.M.S. (psycho-médico-social)

Une étroite collaboration existe entre le Collège et le Centre P.M.S. de Mouscron et le service Logopédie.

Une permanence est assurée à l'école tous les quinze jours. L'équipe du P.M.S. remet une circulaire au début l'année scolaire qui précise le jour et le calendrier pour ces permanences.

Des contacts avec le Centre P.M.S. et la logopède peuvent être conseillés par l'équipe éducative du Collège. Ces contacts peuvent également être sollicités par les parents. Le Centre peut être notamment contacté directement à l'adresse suivante :

Centre P.M.S. Libre

Rue Saint-Joseph, 6

7700 Mouscron

Tél. : +3256391604

La remise des C.E.B. (certificats d'études de base)

En juin, les élèves de 6ème année participent aux épreuves externes certificatives. L’épreuve externe commune liée à l’octroi du C.E.B. est obligatoire pour tous les enfants inscrits en 6ème primaire.

Suite à la proclamation des C.E.B., la directrice du 1er degré du Collège Sainte-Marie vous explicitera les études au 1er degré, vous présentera la physionomie du 1er degré ainsi que ses professeurs.

Les titulaires et le directeur du Fondamental, avec l'aide de l'équipe du P.M.S., proposeront aussi aux familles les modalités d'aide aux élèves concernés par une réorientation.

˜9. INTEGRATION DES ELEVES ISSUS DE L' ENSEIGNEMENT SPECIAL

L'équipe éducative rencontre les directeurs de l'enseignement spécial, visite éventuellement des institutions, étudie chaque cas avant de s’engager dans un projet d’intégration.